Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Manifestation

Bayonne : Michel Portal en vedette de la quatrième édition de « Confluences »

Michel Portal avec Bojan Z © DR

Après les écrivains Roland Barthes, Francis Marmande et Florence Delay, c’est au musicien et compositeur Michel Portal, bayonnais d'origine,  que sera consacrée cette quatrième édition de Confluences qui se déroulera du 7 au 10 février au Théâtre Municipal et la Cité des Arts.

« Quand on lui avait annoncé que sa ville natale allait l’honorer, on a vu un homme ému, étonné par cette proposition ; il a bousculé son agenda et s’est engagé à convaincre ses amis musiciens afin qu’ils se rendent disponibles pour ces dates », confiait-on parmi les organisateurs de la manifestation qui soulignaient encore que selon « la marque de fabrique » de la ville, l’événement « serait accessible à tous », donc l’entrée aux concerts où il se produira avec plusieurs artistes invités sera gratuite.

Un musicien aux multiples facettes

Michel Portal est né à Bayonne le 27 novembre 1935. Il n’a pas plus de sept ans lorsqu’il se met à la clarinette après s’être essayé à tous les instruments de l’Harmonie bayonnaise dont son beau-père est l’un des responsables (flûte, cor, basson, trompette). Il entre à l’école de musique de Bayonne et joue également dans les orchestres de patronage de la ville, à l’Estudiantina, à la clique, pour les processions… Tout juste adolescent et déjà musicien de bal champêtre, il fera danser les mutxiko et bien d’autres danses populaires du Pays Basque. Il est dès lors, sans en avoir pleinement conscience, un musicien tout terrain qui sillonne les routes de la musique classique avec le même bonheur que celles des musiques populaires. Cet éclectisme ne le quittera pas.

Sa passion pour la clarinette lui fait découvrir le jazz, sans pour autant le détourner de brillantes études en musique classique couronnées par plusieurs distinctions prestigieuses en qualité d’instrumentiste soliste (premier prix au Conservatoire de Paris en 1959, récompenses aux concours de Genève en 1963 et de Budapest en 1965).

De la variété (Benny Bennett, Aimé Barelli), du cabaret, des bals (il fait une tournée avec Perez Prado en Espagne), de la chanson (Barbara, Nougaro), du jazz (sa polyvalence instrumentale est particulièrement remarquée), Michel Portal joue toutes les musiques populaires parallèlement à la musique classique. Son goût pour l’expérimentation le conduit tout naturellement à se passionner pour la musique contemporaine et la composition. 

Musicien aux multiples facettes stylistiques, multi-instrumentiste (clarinette, saxophone, bandonéon), Michel Portal s’illustre aussi bien dans la musique classique que dans le jazz. Interprète de Mozart, Brahms, Berg, Boulez, Stockhausen, Berio, Kagel, il compose également des musiques de films pour lesquelles il reçoit des « Césars » en 1983, 1985 et 1988. Lauréat du Grand prix national de la musique en 1983 et du Prix « In Honorem » de l’Académie Charles-Cros en 2005, il sera encore récompensé aux Victoires de la musique classique pour le meilleur enregistrement français en 2006.

Au programme, trois concerts gratuits

- Jeudi 7 février à 20h30 au Théâtre de Bayonne : Michel Portal avec Bojan Z, un pianiste, claviériste et compositeur franco-serbe qui, depuis son installation en France voici une trentaine d’années, s’est fait une place éminente dans le monde du jazz contemporain. Sensibilisé dès son plus jeune âge à une culture musicale universelle, Bojan Z a réalisé une fusion improbable entre le jazz et les couleurs de la culture balkanique. Lauréat des Victoires du jazz à deux reprises, il a éclairé de ses dons d’arrangeur et d’improvisateur le superbe « Bailador », l’album de Michel Portal sorti en 2010, témoignage d’une longue complicité.

- Samedi 9 février à 19h à l'Auditorium Henri-Grenet (Cité des Arts) : Michel Portal avec Jérôme Ducros et Paul Meyer, un des plus éminents virtuoses de la clarinette avec Portal. Tous deux conjugueront leurs talents dans ce programme où leurs timbres se défient et se fondent tour à tour. Quant à Jérôme Ducros, pianiste émérite, il est le fidèle complice de ce duo espiègle et… détonnant !

- Dimanche 10 février à 19h à l'Auditorium Henri-Grenet (Cité des Arts), Michel Portal se confrontera à Vincent Peirani et Emile Parisien, deux jeunes « loups » de la génération montante ! Les notes volent sur ce terrain de jeu partagé. Dans l’échange, jaillissent des séquences musicales d’une rare puissance ; un tourbillon réjouissant à faire vaciller toutes les oreilles.

Conversation autour de musiques de films

- Vendredi 8 février à 18h30 dans le Grand Salon de l'Hôtel de Ville, un débat entre le maître de conférences Pierre Vilar et Michel Portal s'engagera sur le thème des musiques de films composées par le musicien. Il y sera plus particulièrement question de celles qui ont été distinguées par un César de la meilleure musique de film : « Le Retour de Martin Guerre », « Les Cavaliers de l’Orage » et « Champ d’Honneur ».

- Samedi 9 février à 15h, l'artiste sera également à la librairie Elkar pour une rencontre signature. Le même jour à 11h, une plaque portant son nom sera dévoilée à l'entrée du Théâtre, rebaptisé Théâtre Michel-Portal. Il est à souhaiter que sur la lancée de ce « baptême », la municipalité songe (enfin) à remettre à l’honneur, dans le hall d’accueil, la plaque en honneur de Franz Liszt (bizarrement reléguée quelque part à l’entrée des artiste depuis la dernière réfection du bâtiment) : « A l’apogée de sa carrière de virtuose, il avait alors 34 ans, Liszt donna sur cette scène deux admirables concerts, lundi 14 octobre 1844 et le vendredi 18 octobre 1844 ».

Invitations aux concerts et à la rencontre Michel Portal et Pierre Vilar à retirer à partir du 23 janvier au rez-de-chaussée de l'Hôtel de Ville de 9h à 12h30 et de 14h à 18h30 et le samedi de 10h à 13h.

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.