Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Musique

Bayonne : le chœur Adixkideak enchantera la cathédrale ce samedi

Le choeur Adixkideak © DR

Après dix années d’existence le festival musical d’été de la Cathédrale de Bayonne, peut regarder dans le rétroviseur avec satisfaction, et même faire du « tri sélectif », en une époque portée sur le « best of » !

Ainsi, parmi les grands moments dont la saison 2017 fut jalonnée, on retiendra l’éclosion d’un tout jeune talent, celui d’Olivier Mathieu qui transfigura le Grand-Orgue, pourtant bien fatigué, de notre Cathédrale, mais réveillé plusieurs soirées durant par des pièces d’une exceptionnelle virtuosité. Son bagage étoffé d’un premier prix d’orgue à l’unanimité du Conservatoire de Bordeaux, le jeune prodige revient ce samedi 16 juin à 19h30 avec un répertoire de haute volée, puisé dans le plus flamboyant catalogue des plus hautes figures de l’instrument : Bach (avec la Fantaisie et Fugue en sol mineur), Vierne (sa célèbre 2ème symphonie), ou encore le compositeur visionnaire du 20ème siècle (homonyme en initiales de notre interprète !), Olivier Messiaen, avec l’impressionnant « Dieu parmi nous ».

Face à l’orchestre à tuyaux, un vigoureux chœur basque, qui « illumina » la vénérable nef il y a un an, lors des « Nuits des cathédrales », par une prestation pleine d’émotion, le chœur Adixkideak. Pour le bonheur des bayonnais, cette puissante armada vocale a pu réserver une date dans un calendrier garni de concerts de prestiges à l’occasion de leur 45ème anniversaire. Un programme aussi varié que constamment renouvelé sous la férule de Frédéric Wojtiniak, leur chef et homme-orchestre, arrangeur-compositeur-instrumentiste, dans un répertoire sacré et profane, ancré dans l’âme basque (Madina, Elberdin, Zugarramurdi), ou nourri parfois de sources plus lointaines (Bortniansky, Tchaikovsky, Engelhart, voire traditionnelles africaines).

Concert chœur et orgue (avec vidéo-projection de l’organiste) ce samedi 16 juin à 19h30 à la cathédrale de Bayonne, entrée libre, participation volontaire dont la recette sera versée à la restauration du Grand-Orgue.

 

 

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.