Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Musique

Arnaga : son frère clarinettiste participe à l’hommage à Bernadette Jougleux

Le Quatuor Arnaga et le clarinettiste Richard Rimbert © DR

Le prochain concert du Quatuor Arnaga sera donné à la Villa Arnaga à Cambo ce dimanche 12 mai à 18h30 et sera entièrement consacré à Mozart avec entre autres œuvres, le très célèbre Quinette pour clarinette. Le soliste invité sera le clarinettiste Richard Rimbert, professeur au conservatoire de Bordeaux et soliste à l'Orchestre National de Bordeaux Aquitaine : il s’agit du propre frère de Bernadette Jougleux, maire de Cambo et elle-même clarinettiste, qui s'est éteinte le 20 mars dernier et à la mémoire de laquelle ce concert est dédié.
Les interprètes ont d’abord inscrit au programme le Quatuor en Ut majeur K. 465 « Les dissonances » de  Mozart, qui offre des contrastes saisissants et évoque des états d’âme très changeants. Par exemple, le premier mouvement donne à entendre un Allegro lumineux en Ut Majeur, précédé d’une introduction lente sombre et ténébreuse. Cette introduction au langage harmonique très brouillé et instable (c’est la raison pour laquelle ce Quatuor a reçu le surnom de « Dissonances ») précède un mouvement d’une limpidité de cristal, alerte et enjoué. Le deuxième mouvement est de nature très poétique. C’est l’une des plus belles pages de Mozart avec des phrases chantées très expressives. Le troisième mouvement est un menuet très contrasté et le finale rend hommage au style de Haydn, tantôt rêveur, tantôt, triomphant.
Suivra le Divertimento K. 137, une œuvre chatoyante, légère et joyeuse, puis le Quintette avec clarinette. C’est d’abord l’histoire d’une amitié, celle qui lie Wolfgang dès son arrivée à Vienne en 1781 à Anton Stadler, l’un des plus grands virtuoses de son temps et membre de la Chapelle de la Cour impériale. Ensemble, ils joueront dans les cercles maçonniques de la capitale autrichienne, ensemble ils iront à Prague pour la reprise des « Noces de Figaro » et la création de la 38ème symphonie, et pour lui Mozart écrira son concerto, le trio des « Quilles », les solos de la « Clémence de Titusz », et ce quintette composé deux ans avant sa mort.
A cette époque, et malgré la commande de « Cosi fan tutte », Mozart connaît des difficultés financières alors que le succès n’est pas au rendez-vous et que même l’inspiration lui manque. Et pourtant ,en moins de trois jours, il crée une nouvelle forme : là où il était de tradition d’accompagner un instrument à vent par un trio de cordes, il compose un quintette, forme que reprendront après lui, entre autres, Weber et Brahms. La création aura lieu le 22 décembre 1789 lors du concert de Noël de la société des musiciens de Vienne, avec Stadler à la clarinette et le compositeur lui–même à l’alto.
Villa Arnaga à Cambo, dimanche 12 mai à 18h30. Prix des places : 18 € - gratuité pour les étudiants et les moins de 18 ans. Réservation par téléphone au 06 31 07 69 04. Prévente des billets à l’Office de Tourisme de Cambo et vente des billets sur place une heure avant le début du concert.

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.