Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Livre

Après les « Trois Couronnes », Michel d’Arcangues reçoit un nouveau prix littéraire

Le Consul général d'Espagne remet le prix des Trois Couronnes à Michel d’Arcangues © Félix Dufour

Au Pavillon du Phare à Biarritz, mercredi soir dernier, une séance de signature de leurs livres respectifs avait réuni Michel d'Arcangues pour son très bel et érudit album sur les trinquets (éditions Killika), auquel le président du jury littéraire des Trois Couronnes avait eu le plaisir de faire remettre le Prix de l’essai historique par son collègue le consul général d'Espagne, et précisément Alexandre de La Cerda pour ses ouvrages « patrimoniaux », « Biarritz d'antan », « Le Pays Basque d'antan » et « Rendez-vous au Pays Basque » (édité chez Sud Ouest), sans oublier Pierre Sabalo pour son « Paskal Ondarts, la force tranquille ». Un événement sympathique et convivial organisé avec l'aide de son ami Mika Andreou par Eric Sajous (qui signait également son ouvrage sur la pelote à Biarritz édité avec l'appui du Crédit Mutuel), en présence de joueurs actuels et de figures historiques de la pelote basque (Pantxo Lafitte, Inchaurraga, les sympathiques et dynamiques repreneurs du Trinquet Saint-Martin, Jakes Cazaubon, etc.). Egalement le chanteur Peio Ospital, l'éditeur de Michel d’Arcangues, Vincent Ahetz-Etcheber, ainsi que le photographe Sébastien Husté qui a illustré l'album sur les trinquets. Un bon buffet et un toast porté à l'anniversaire de Stéphane Duhau, ancien joueur de xare, gérant du trinquet de La Bastide Clairence.
Michel d’Arcangues, lauréat du prix du livre de patrimoine régional du « Pèlerin »
Ce samedi 30 juin, Michel d’Arcangues recevra le prix qui vient d’être créé par l’hebdomadaire « Le Pèlerin » afin de récompenser les livres mettant en valeur patrimoine et savoir-faire. Il sera décerné dans la célèbre capitale viticole à l’occasion du XXème anniversaire de l’inscription des paysages de Saint-Émilion au patrimoine mondial de l’Unesco. Il s’agit d’une récompense régionale destinée à promouvoir ouvrages et éditeurs mettant en valeur le patrimoine bâti ainsi que les paysages, arts décoratifs et leurs métiers en Nouvelle-Aquitaine. l’événement bénéficiera d’une évocation de la figure historique d’Aliénor d’Aquitaine par Franck Ferrand, parrain du prix et historien, producteur de nombreuses émissions de radio et de télévision.
« Trinquets & Jeux de paume du Pays Basque » recense de manière quasiment exhaustive un patrimoine architectural et historique unique au monde. Ce très bel album des éditions Kilika témoigne de la passion des Basques pour les jeux de pelote – sous leurs formes les plus variées – dont ils sont les inventeurs. Il existe, dans les trois provinces du Pays Basque Nord, une centaine de trinquets pour la plupart en activité. Édifiés à partir de la fin du XIXème siècle, ils sont des lieux de vie, de convivialité et de rencontres sportives passionnées. Transformés en trinquets depuis l’usage de la balle en caoutchouc, le Pays Basque abrite trois jeux de paume qui comptent parmi les plus vieux au monde. Ceux-ci ont conservé certaines caractéristiques architecturales d’un jeu ancien et autrefois très répandu que les Basques ont longtemps pratiqué avec bonheur. Durant près de quatre années, Michel d’Arcangues et le photographe Sébastien Husté ont arpenté le Pays Basque avec pour objectif de préserver la mémoire de ce patrimoine essentiel de la culture basque. Samedi 30 juin à 15 heures, salle des Dominicains à Saint-Emilion (entrée libre).

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.