Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Manifestation

Agenda de la semaine

Prix des Trois Couronnes : la soprane Sophie Galitzine et le pianiste Etienne Rousseau-Plotto © Félix Dufour

En exergue
La soirée du Prix des Trois Couronnes au château d'Arcangues s'est prolongée d'un très beau récital (airs russes et français) de la soprane Sophie Galitzine dont la voix cristalline a conquis le public ; élève de Simone Blanc, chef de chant de l'Opéra de Paris et titulaire d'une licence d'Etudes théâtrales (Sorbonne), Sophie Galitzine a débuté sa carrière professionnelle en participant à des émissions radiophoniques et télévisées ainsi que plusieurs productions lyriques à Paris et en Europe où elle a interprété, entre autres, Constance dans « L'Enlèvement au Sérail » et Suzanne dans « Les Noces de Figaro » de Mozart, Clara dans « La Vie Parisienne » d’Offenbach, ainsi que Norina (« Don Pasquale » de Donizetti), et des œuvres de Duron (La Guerra de los Gigantes-Hercule) et Cecconi (Opéraclown-La Rose noire). Le public du Sud-Ouest l'a apprécié au cours de récitals donnés à l'Hôtel du Palais et à l'église Saint-André de Bayonne. Co-fondatrice du duo des « Galitzine Sisters’ »et initiatrice en 2014, de l’ensemble « Artebaroque », elle se produit en concert en France et à l’étranger, notamment dans des cycles de musique russe (Turin 2018), française (Oxford 2018) et finlandaise (Helsinki 2018). Elle était accompagnée au piano (sur lequel avaient joué naguère Ravel, Stravinsky, Brigitte Engerer, et bien d'autres célébrités) par Etienne Rousseau-Plotto qui a également interprété en solo des pièces de Ravel et du Père Donostia ("Oñazez"). Organiste titulaire de Saint-André à Bayonne et président de l’association des Amis de cet « Orgue impérial » (car offert par Napoléon III), Etienne Rousseau-Plotto est également professeur d’histoire au lycée Ravel de Saint-Jean-de-Luz. Après sa maîtrise d’histoire à Bordeaux et son premier prix d’orgue au Conservatoire de Bayonne, il a obtenu une maîtrise de théologie consacrée à Olivier Messiaen à l’Université de Strasbourg. Il est l’auteur de « Stravinsky à Biarritz », « Ravel, portraits basques » (Atlantica, 2016) ainsi qu’un recueil de textes d'écrivains du dix-neuvième siècle en « Voyage à Bordeaux ». Les artistes ont été chaleureusement applaudis dans le salon des Gobelins par un public qui débordait sur les salons voisins...

Hossegor : colloque « LArchitecture et ses influences » samedi 11 mai au Sporting-Casino :
10 h 15 - Michel Capdeville « Architecture et sculpture »
10 h 30 - Simone Lago « Architecture et nature »
10 h 45 - J.J. Fix « Architecture et photo »
11 h - Anne de la Cerda « Architecture et jardin »
11 h 10 - Maryse Marulier « Architecture et peinture »
11 h 20 - Alexandre de la Cerda « Architecture et littérature » la villa Arnaga - Edmond Rostand…
11 h 45 à 12 h 15 : Débat - Questions - Discussion - proposition
12 h 30 - Déjeuner en commun (sur inscription)
15 h- Colette Matuszek  « Architecture et histoire »
15 h 10 -  Hervé Mudry « Architecture et Nature »
15 h 20 - Elisabeth Darriet « Architecture et Musique »
15 h 40 - Nicolas Guériaud  « Intégration de l'architecture dans le paysage»
15 h 50 - Maud Voituriez « Architecture et peinture »
16 h 10 - Jean-Charles de Munain  (lu par Angélina Martini) « De l'Eurythmie au renouveau »
16 h 20 - Edith Asensio « Architecture et photo »
16 h 30 - Eric Gildard « Architecture et littérature » La Cité Parc de Maxime Leroy…
16 h 45 - Débat - Questions - Discussion - propositions
17 h : Remise du Prix Architecture avec le concours du chanteur Michel Etcheverry - 17h30 : Pot de l'amitié / Présentation des derniers ouvrages édités par les éditions « Lac et lande » d’Hossegor.
L’Architecture et ses influences, samedi 11 mai au Sporting-Casino de 10 h à 12h et de 15 à 17 h – Entrée libre et gratuite. Pour le déjeuner, s’inscrire à : Association littéraire des Amis du lac d’Hossegor – 23 av. Edmond Rostand – 40150 Hossegor, ou au tél : 05 58 43 42 40 – mél : eric.gildard@orange.fr

Dimanche 12 mai 18h à Sainte Marie d'Anglet, les chœurs du Conservatoire donneront un concert exceptionnel autour de Saint Saëns et de Bach. Le Requiem de Saint Saëns (1878), œuvre majeure d'un langage musical extrêmement raffiné, sera présenté dans une nouvelle orchestration, plus légère et transparente, réalisée par Pierre Calmelet  (soprano solo, ensemble vocal, quintette à cordes, flûte, hautbois, cor, harpe et orgue). L'ensemble vocal, accompagné par Frédéric Herviant à l'orgue, interprétera le célèbre motet « Jesu meine Freude » de Jean-Sébastien Bach, véritable cathédrale sonore dont la parfaite symétrie témoigne des qualités d'architecte du Cantor. Des pièces a capella par le chœur mixte complèteront le programme, le tout sous la direction de Laetitia Casabianca. Entrée 10€ en prévente en réservant au 06 12 03 19 43 (gratuité pour les moins de 18 ans).

Le 19 mai, Biarritz Art et Gastronomie « privatise » le port de pêcheurs pour vous offrir une journée de rencontres autour de l'Art et la Gastronomie : au programme de cette journée pleine de surprises, des performances Artistiques avec Samuel Dougados et le Quatuor Arnaga, Franck Cazenave, le Duo de comédiennes Gnac-Gnac. des ateliers participatifs avec un coloriage géant, une mosaïque participative et des activités de jardinage.
Des dégustations, de produits sélectionnés avec soin, dont Bipertegia, Maison miettes, Monsieur Txokola, Alain Darroze, et Mathieu Personnaz. Le final du BAG c'est aussi du snacking tout au long de la journée et surtout deux repas d'exception pour permettre au plus grand nombre d'accéder à la gastronomie :
- Terroir : service unique à 19 heures 30 - Participation 30
Apéritif «Basque» et ses amuses bouches par Jérôme Ospital : Bonite Brûlée, Huile d'herbe tranchée Labneh au piment d’Espelette Baies de genièvre - Par Jules Dupouy : Agneau du Pays rôti au feu Yaourt épicé, taboulé de lentilles aux herbes fraiches - Par Mathieu Personnaz : Ardi Gazna - Par Mickael Degueurce : Jardin de fraises Gariguette de la ferme Villenave. Sélection de vins par Fabien Lançaro et Julien Galliè - Café et ses douceurs
- Prestige : service unique à 19 heures 30 - Participation 100
Champagne Charles Heidsieck et ses amuses bouche par Alexandre Bousquet : Quenelle de caviar osciètre et crabe royal rôti au beurre de crevettes, choux-fleurs en chapelure de brioche aux épices, émulsion de carapace au paprika. Par Fabian Feldmann : Turbot Grillé Asperges Blanches, beurre à la cardamone noire coriandre. Par Fabrice Idiart : Pigeonneau rôti désossé tartare végétal consommé hydromel herbe et fleurs. Par Mathieu Personnaz : Sélection de fromages affinés. Par Alexandre Bousquet : Crumble aux algues, glace lié saké, copeaux de saumon fumé, caviar impérial, espuma Vodka tonic / Biarritz Art et Gastronomie - 2 rue Darritchon à Biarritz (tél. 05 59 45 36 42 - 06 74 65 88 76)    https://biarritz-art-gastronomie.fr/ - mail@biarritz-art-gastronomie.fr

Le 12ème festival de films russes de Biarritz, Kinorama, aura lieu du mercredi 15 au samedi 18 mai au cinéma Le Royal, avec une avant-première du festival  ce dimanche 12 mai : à 10 h 30, projection du film « Le Saut vers la liberté » de Rudolf Noureev.
- Mercredi 15 mai à 15 h 30 : « Le Loup gris et le Petit Chaperon rouge », de Garri Bardine, film d’animation (1990) à partir de 6 ans. Tarifs : un enfant et un adulte, 9 euros. Goûter au café le Frozen Palm : 7 euros. À 18 h, « L’Homme qui a surpris tout le monde », de Natalia Merkoulova (2018).
- Jeudi 16 mai à 18 h : « Arythmie », de Boris Khlebnikov (2017). Soirée zakouskis, hors-d’œuvre russes à la brasserie La Coupole. Rens. 05 59 24 09 96. À 21 h, « Dovlatov », d’Alekseï Guerman Jr (2018).
- Vendredi 17 mai à 18 h : « Premier Amour », de Stepan Bournachev (2015). Soirée zakouskis à La Coupole. Réservations au 05 59 24 09 96. À 21 h : « Une Femme douce » de Sergueï Loznitsa (2017).
- Samedi 18 mai à 18 h : projection d’« Anna Karenine, l’histoire de Vronski », en présence du réalisateur Karen Chakhnazarov (2017). Résultat du vote coup de cœur du public. Repas au Bar du jardin sur réservation (05 59 24 01 97).

Jardin botanique de Saint-Jean-de-Luz, ateliers orchidées gratuits les 11 et 12 mai : samedi consacré aux orchidées tropicales avec trois ateliers à 11 h 15, 14 h 15 et 15 h 15. Possibilité d’apporter une orchidée pour la rempoter grâce aux conseils experts d’un bénévole de la SFO (matériel fourni). Dimanche, atelier découvert des orchidées présentes en France. Conférence à 10 h 30 sur les orchidées autochtones sauvages / à 14 h 30, balade botanique à la découverte des espèces présentes autour du jardin botanique / à 16 h 30, séance de détermination par le biais de photographies. Animations gratuites. Inscriptions obligatoires à   botanique@saintjeandeluz.fr

Agenda des manifestations

Vendredi 10 mai

Bayonne

+ Musée Basque à 15 h : conférence de l’Université du temps libre de Bayonne « Étienne de La Boétie, les énigmes d’une vie et d’une œuvre » par Anne-Marie Cocula, professeur émérite de l’université. Tarifs : 5 € pour les non-adhérents.

+ Salle Lauga à 20 h 30 : dans le cadre des 140 ans de l’Harmonie Bayonnaise, concert de « Mnozil Brass », brass band autrichien qui présentera son spectacle musical « Cirque », avec sketches burlesques et absurdes. Tarifs : de 35 euros à 25 euros. Placement libre.

+ Maison des associations à 19h : soirée de musique celtique au profit de l’association Chrysalide (soutien des jeunes handicapés) avec une jeune harpiste candidate à « The Voice », les chants marins du groupe « Les Huit de Marennes », les rockeurs irlandais de « Fo’s celtique et la musique irlandaise de « Trefloak ». Tarifs : 10 € pour les adultes, 5 € enfants.

Saint-Jean-de-Luz
Auditorium Ravel à 21h : concert de la chorale Beltza Gorria. Participation libre.
Sare
Eglise à 21h : concert du chœur Atsulai Abesbatza. Tarif : 10 euros adultes gratuit enfants.
Cambo
Eglise Saint-Laurent à 20 h 30 : concert du chœur d’hommes Oldarra avec chants traditionnels basques (œuvres d’Usandizaga, Sorozabal, lPère Donostia, Urteaga et Madina). Egalement chants d’Italie, Espagne et  Suède. Entrée : 12 € ; gratuit - 16 ans. Billetterie office de tourisme ou sur place, le soir du concert.
Saint-Palais / Donapaleu
Maison des services publics à 14 h 30 : réunion  de l’association Amikuze Généalogie, rendez-vous mensuel ouvert à tous, pour accueillir confirmés et débutants en généalogie

Samedi 11 mai

Anglet
Théâtre Quintaou à 20 h 30 : « Hairspray », spectacle préparé par l’atelier comédie musicale du collège Endarra (réservation à Quintaou et au théâtre de Bayonne. Tarifs 12 € (6€ - 16 ans).
Bayonne

- Eglise Sainte-Croix à 20 h 30 : concert du chœur d’hommesHaiz’egoa Kantuz  dirigé par Maialen Errotabehere, qui présentera son 3ème album « Haizez haize » (au gré des vents) enregistré dans les studios Laguna Records à Biarritz. Avec les artistes invités sur le disque : le trio souletin Éric Alcabete, Jean-Louis Aramburu, Nicolas Urruty, les guitaristes Patrice Tetevuide et Rémy Gachis, le pianiste Arnaud Labastie.

- Peñas du Petit Bayonne à 18h et Grand Bayonne à 18 h 30 : Pintxo Eguna / 34 peñas préparent 35 000 pintxos proposés à 1 euro.

Saint-Jean-de-Luz

Port à 13 h 30 : excursion à bord de l’Atalaya, le catamaran d’Explore Océan, au départ de Saint-Jean-de-Luz, pour naviguer de concert avec le trois-mâts Le Belem lors de son arrivée ce samedi 11 mai dans le port de Bayonne. Renseignements sur www.exploreocean.fr

Urrugne

Cinéma à 20h : projection d« Soinujolearen semea » (le fils de l’accordéoniste), film de Fernando Bernués qui conte l’histoire de David Imaz qui avait dû fuir le Pays Basque dans les années 70, renié par les siens, accusé de trahison. Bien qu’il ait trouvé le bonheur en Californie, son passé le rattrape et le sentiment de culpabilité l’empêche de vivre avec sérénité ses derniers jours. Son ami d’enfance, Joseba Altuna, va le rejoindre pour lui dire adieu et régler ses comptes. À l’issue de la projection, rencontre avec l’acteur Bingen Elortza.

Banca
Centre minier Olhaberri à 11h : après son assemblée générale à 10 h, présentation par l’association Euskaltzaleen Biltzarra due son livre rassemblant une sélection des œuvres de Marijane Minaberri intitulé « Marijan Minaberriren Meategitik » (pièces de théâtre et contes pour enfants, poèmes, bertsu ou prose pour les adultes en langue basque). Avec les bertsulari Xalbador et Laka.

Dimanche 12 mai

Hendaye

Eglise Saint-Vincent 17h : récital du Quatuor à cordes de l’Orchestre symphonique d’Euskadi organisé par les parents d’élèves du groupe scolaire Jean-Jaurès afin de financer le voyage scolaire des élèves de CM1 au Puy du Fou (participation libre).

Saint-Pée-sur-Nivelle

Lac de Saint-Pée toute la journée : « Herri urrats », la grande fête au profit des ikastola de Seaska, journée de solidarité festive avec la culture basque afin de financer la construction et l’entretien des locaux des ikastola de la fédération Seaska. La recette récoltée durant la journée servira à financer le développement des écoles en langue basque, en particulier le collège Estitxu Robles et le lycée Bernat Etxepare de Bayonne. Informations : www.herriurrats.eus/fr

Oloron

Place du Général De Gaulle à 11h : cérémonie organisée pour commémorer la Journée de l’abandon des harkis avec le maire et le Conseil municipal d’Oloron. À 11 h 15, lecture du télégramme « Messmer 1962 », dépôt de gerbes devant la stèle dédiée aux harkis et moghaznis. À 11 h 30, vin d’honneur à la salle du Bel automne.

Lundi 13 mai

Saint-Jean-de-Luz

Auditorium Ravel  à 18h : conférence de Brigitte François-Sappey « Histoire de passions : Johannes Brahms, Clara et Robert Schumann ». L’Europe fête cette année les 200 ans de la naissance de Clara Schumann, pianiste et compositrice prodige qui a illuminé de son art tout le romantisme. Louée par les plus grands – Paganini, Mendelssohn, Chopin, Liszt –, elle a été l’amour absolu de deux génies. De dix ans son aîné, Robert Schumann confiait à celle qui deviendrait sa femme : « Chacune de tes pensées provient de mon âme, de même que je te dois toute ma musique. La postérité doit nous regarder comme un seul cœur et une seule âme ». Subjugué par Robert Schumann, Johannes Brahms vouera à sa veuve une amitié passionnée quatre décennies durant. De 14 ans son cadet, il lui écrira jusqu’au terme : « Je t’aime plus que moi-même, plus que quiconque et plus que tout au monde ». C’est l’histoire de ces passions de créateurs d’une élévation d’âme peu commune qui sera contée en images et dans le mystérieux langage des sons. Musicologue, Docteur ès lettres, Brigitte François-Sappey est professeur honoraire d’Histoire de la musique et de Culture musicale au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Elle a aussi fondé la classe d'Art et civilisation au Conservatoire de Lyon, et a été productrice de concerts et d'émissions à Radio France. Ses nombreux ouvrages portent essentiellement sur le romantisme germanique : Robert Schumann ; Felix Mendelssohn ; La Musique dans l’Allemagne romantique et, toujours aux Editions Fayard, Johannes Brahms, chemins vers l’Absolu (2018). Brigitte François-Sappey est chevalier de la Légion d’honneur, officier des Arts et Lettres.Conférence suivie d’un verre amical / Entrée 5 € / 10 € / Gratuit - 20 ans – Tarif réduit pour les adhérents, les demandeurs d’emploi et les étudiants - 25 ans.

Mercredi 15 mai

Biarritz

Cité de l'Océan à 18h30 : conférence des Amis du Musée de la Mer de Biarritz présentée par  Eric Guiho, directeur du Muséum d'Histoire Naturelle de Bayonne, sur le thème : « La domestication, l'empreinte de l'homme sur le vivant ».

Expositions

Biarritz : exposition de l'artiste basque Iker Valle à la galerie GAAB. Artiste autodidacte bien connu de la scène basque contemporaine, Iker Valle réalise différentes oeuvres à la poudre de marbre de carrare, encollé sur des panneaux bois montés sur chassis. Dans des tableaux réalisés en noir et blanc, Iker Valle s'inspire du mouvement Gaur et de son fondateur Eduardo Chilida,  pour créer des figures directement inspirées du patrimoine artistique basque. Galerie GAAB, 8, rue Gambetta à Biarritz. Ouvert du Mardi au Samedi de 10h 30 à 13h / 15h à19h (tél. 05.59.23.72.26).

Bayonne : au Musée Basque

- Jusquau 26 mai, « Pablo Tillac. D'une guerre à l'autre (1914-1945) » : le Musée Basque présente d’incroyables portraits de soldats de diverses nationalités, réalisés pendant la Grande-Guerre par Pablo Tillac, dont certains prêtés par le Musée des Beaux-Arts de Reims. Vient ensuite la découverte du Pays Basque par l’artiste avec des dessins couvrant la période des années 1920/30 jusqu’à la seconde guerre mondiale.

"Entre fleuve et rivière", nouvelle exposition jusquau 19 mai au DIDAM à Bayonne (quai de Lesseps à Saint-Esprit) : il s’agit d’un projet destiné à "valoriser les deux territoires, le Pays Basque et le Québec, le long de l'Adour et du Saint-Laurent, à travers les regards de photographes posés sur les rives, les îles, les roches et sur les gens qui y vivent et y travaillent". Elle rassemble pour la première fois le travail photographique du Québécois Charles-Frédérick Ouellet et du Français Christophe Goussard, mis en dialogue par la commissaire d’exposition Émilie Flory. Un livre éponyme édité chez Filigranes associe les photographies de Charles-Frédérick Ouellet et Christophe Goussard aux poèmes de la poétesse basque Itxaro Borda.

Saint-Jean-de-Luz : la maison Louis-XIV a rouvert après travaux de restauration du remarquable plafond de son grand salon, menés au cours de l’hiver. Visites pendant les vacances de printemps et le pont du 8 mai, à partir de 11 h 30. Visites guidées à 11 h 30, 15 heures et 16 heures. Fermée le mardi.

Hendaye

- Château dAbbadia : exposition du service de table d’Antoine et Virginie d’Abbadie (faïence de Gien, verrerie, argenterie), accessible au cours d’une visite guidée du château (jusqu’au dimanche 30 juin, avec guides) du mardi au dimanche de 14 heures à 18 heures. www.chateauabbadia.fr ou tél. 05 59 20 04 51.

Pasaia / Pasajes : 165 guerriers de Xian exposés à Pasaia - Une représentation choisie de 165 répliques parmi les célèbres statues des 8 000 guerriers en terre cuite avec laquelle le premier empereur de Chine a été enterré il y a plus de deux mille ans dans un spectaculaire mausolée, peut être admirée à Pasajes/Pasaia jusqu'au 16 juin, à la Casa Ciriza de Pasaia (voyez notre article dans la « Lettre » du 14 mars)  : ouvert du mardi au jeudi de 16 heures à 20 heures, le vendredi de 16 heures à 21 heures, les samedis et dimanches de 11 heures à 14 heures et de 16 heures à 21 heures. Tarifs : 9 euros adultes, 6 euros enfants de 4 à 12 ans, 24 euros pack famille (deux adultes, deux enfants), 27 euros pack famille (deux adultes, trois enfants).

Bilbao

Musée Bellas Artes : A l’occasion de ses 110 ans, le musée Bellas-Artes de Bilbao rassemble en une exposition 110 œuvres de ses plus belles collections européennes du XIIIème au XXème siècle.

Getaria (Guipuzcoa)

Musée Balenciaga jusqu’au 12 janvier 2020 : exposition « Contextes », 80 pièces vestimentaires pratiquement jamais été exposées jusqu’à maintenant depuis leur création jusqu’à la présentation au musée (provenant de prêts de collections privées).

Toulouse Exposition à l’Hôtel d’Assezat jusqu'au 2 juin : « Collection Motais de Narbonne : quatre-vingts peintures françaises et italiennes des XVIIe et XVIIIe siècle » jusqu’au 2 juin. Privilégiant la peinture française et italienne des XVIIe et XVIIIe siècles, Héléna et Guy Motais de Narbonne ont réuni, avec le goût sûr des passionnés, les plus grands noms aux côtés d’artistes moins connus, ou même anonymes. Leur collection se déploie à la Fondation Bemberg de Toulouse, un lieu qui abrite lui-même les œuvres d’un collectionneur privé.
Fondation Bemberg, Hôtel d’Assézat, Place d’Assézat 31000 Toulouse. Tél : 05.61.12.06.89 Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, jusqu’à 20h30 le jeudi. Tarif : 10 € - Tarif réduit : 8 €.

Rédaction

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.