Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Actualité

Actualités touristiques et culturelles au Pays Basque

Biarritz Tourisme au devant des visiteurs © Manex Barace

Biarritz Tourisme sillonne la ville
Pour vous éviter de vous déplacer jusqu’à l’Office du Tourisme, des agents vont à votre rencontre. A l’ère du mobile, rien d’étonnant à ce que l’accueil touristique soit lui aussi mobile. Précisément pour aller au-devant des visiteurs et leur apporter l’information là où ils se trouvent, depuis 2013, Biarritz Tourisme a mis en place dans la ville un « accueil mobile » précise Maylis Garrouteigt , responsable de l’accueil à Biarritz Tourisme.
Avec le retour des beaux jours, depuis le 1er juin, l’équipe d’accueil de Biarritz Tourisme part donc à la rencontre des visiteurs. Les week-end et jours fériés de juin et septembre et tous les jours en juillet/août, vous trouverez certains de ses conseillers en séjour dans la rue facilement identifiables par leur tenue, et repérables grâce au vélo électrique qui leur permet de se déplacer.
Ils sillonnent la ville et se positionnent à ses points stratégiques les plus fréquentés (en particulier, marché le matin et l’après-midi : Rocher de la Vierge, place Sainte-Eugénie, Grande Plage, place Clémenceau). Leur objectif est bien entendu de renseigner mais également, grâce au matériel dont ils sont équipés - et c’est semble-t-il unique en France - de vendre des prestations touristiques : entrées aux sites et musées, hébergement, activités, cours de surf, etc. Un service très apprécié des visiteurs ravis de trouver sur leur chemin un expert de notre destination !
L’Euskal Pass, premier « City Pass » 100% Pays Basque
Toutes les grandes villes en France ou dans le monde ont leur « City Pass » : Paris, New York, Londres, Barcelone, Amsterdam, ou plus près, Bordeaux, Bilbao ou Toulouse. Le principe, proposer en un produit unique un maximum de sites, visites et activités, et le plus souvent les combiner avec le réseau de transports en commun. Les visiteurs bénéficient ainsi d’un service qui leur permet à la fois de faire des économies et de découvrir un territoire, sans plus se préoccuper du coût. Une fois le pass acheté l’accès est libre et gratuit à l’ensemble des sites partenaires. Certaines régions proposent également ce concept, en France par exemple l’Alsace et la Côte d’Azur.
Avec l’Euskal Pass, dont la marque a été déposée, le Pays Basque Nord est désormais équipé de ce produit, dont l’objectif clairement affiché est de faire circuler les visiteurs sur l’ensemble du territoire, et de les inciter à « sortir des sentiers battus », la côte en particulier. Le pass propose dans un premier temps une quarantaine de sites et visites, avec l’objectif de rajouter la fonctionnalité transports en commun de la Communauté d’Agglomération Pays Basque d’ici un à deux ans, une fois l’harmonisation du réseau finalisée et la solution de billetterie uniformisée.
Développé avec le leader du marché la société Otipass, l’Euskal Pass est totalement dématérialisé, ce qui signifie qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un support physique, le pass est en fait un QR code qui peut être soit imprimé, soit directement « embarqué » dans l’application éponyme, disponible sur les stores Apple et Android. Cette application présente l’ensemble de l’offre, complétée par un livret papier remis à tous les clients titulaires. Il est possible d’acheter le pass directement en ligne sur le site www.euskalpass.com, ou dans les Offices de Tourisme et Bureaux d’Accueil Touristique du Pays Basque Nord, ou encore à titre expérimental pour 2019 auprès de quelques hébergeurs.
Les site partenaires : Cité de l’Océan, Phare, Chapelle Impériale (Biarritz), Grottes de Sare, Villa Arnaga (Cambo-les-Bains), Musée Basque (Bayonne), Grotte de la Verna (Sainte-Engrâce), Hôpital-Saint-Blaise, classé Unesco, Espace Chemins Bideak (Saint-Palais), Château d’Urtubie (Urrugne), Citadelle Vauban et Prison des Evêques (Saint-Jean-Pied-de-Port), Château de Gramont (Bidache), Château d’Andurain et Château Fort (Mauléon-Licharre), Ecomusée de la Pelote (Saint-Pée-sur-Nivelle), Maison du Patrimoine (Ainhoa), Jardin botanique littoral (Saint-Jean-de-Luz), Musée Saraleguinea (Guéthary).
A noter également des sites associés, gratuits même sans le pass, mais qui bénéficient ainsi d’un éclairage supplémentaire : Olhaberri - Centre d’Interprétation des Mines de Banca, Centres d’interprétation des AOP Ossau Iraty et Piment d’Espelette à Espelette, Centre d’Évocation du Village Ateka à Itxassou, Espace sur la Mythologie Basque Herauskorritxe à Tardets, Commanderie Ospitalea à Irissarry, Centre d’Interprétation des stèles du Pays Basque à Larceveau.
Visites commentées : Ainhoa, Arcangues, Ascain, Bayonne, Bidache, Biriatou, Ciboure, Espelette, Guéthary, La Bastide-Clairence, Abbaye de Lahonce, Mauléon-Licharre, Montory, Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint-Jean-de-Luz, Saint-Palais, Saint-Pée-sur-Nivelle, Sare, Tardets.
Deux produits sont déclinés aux tarifs adulte et enfant : Euskal Pass «week-end» valable 48h et Euskal Pass «séjour» valable 3 jours (consécutifs ou non) à utiliser sur une période de 14 jours.
Tarifs par personne : Euskal Pass séjour : 35 €, Euskal Pass week-end : 22 € ;  Euskal Pass séjour « Kids (6-13 ans) » : 23 € ; Euskal Pass week-end « Kids » : 15 €

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.