Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Actualité

110e anniversaire du musée Bellas-Artes à Bilbao : l’espace revisité par Kirmen Uribe

L'écrivain Kirmen Uribe et le conservateur Miguel Zugaza © DR

Comme nous l’avions annoncé dans notre lettre du vendredi 15 juin dernier, après une fermeture pendant trois semaines pour réaménagement des salles, le Musée des Beaux-Arts de Bilbao rouvre ses portes ce vendredi 5 octobre afin de célébrer son 110ème anniversaire avec l’exposition « ABC ». De sa fondation en 1908 jusqu’à nos jours, il a rassemblé une collection de qualité reconnue qui comprend aujourd'hui plus de 14 000 œuvres d'art, avec un développement encyclopédique et une chronologie principale qui s'étend du XIIIème au XXème siècle.

Ainsi, une profonde rénovation muséographique des salles de l'ancien bâtiment a été réalisée. La collection permanente a été entièrement réorganisée par le commissaire littéraire, l'écrivain et poète basque Kirmen Uribe, Prix de la narration nationale en 2009, dont les romans commencent souvent au Bellas Artes de Bilbao. Dans l’ordre, à partir des 28 lettres de l’alphabet latin auquel on a rajouté les trois « consonances » de la langue basque qui procurent la migraine aux élèves de l’euskera (TS, comme dans HuTS, rien, TXE, comme dans eTXe, maison et TZ comme dans BikoiTZ, double), on a attribué un mot en référence traduit en quatre langues dont le français. Comme l'explique le directeur du musée Miguel Zugaza : « la sélection répond à un critère de qualité, mais aussi à l'intention de décrire un panorama aussi complet que possible selon un critère historique et géographique ».

Ce réaménagement des toiles n’est pas sans rappeler celui de l’écrivain et ministre de la culture Jorge Semprun (dans le gouvernement de Gonzalez en 1988) qui réorganisa par thèmes les salles du musée Bonnat en 1999, à l’initiative du  conservateur Vincent Ducourau.

A l’occasion de ce 110e anniversaire du musée Bellas Artes, une liste d'intéressants artistes de l'histoire de l'art occidental a été rassemblée : les visiteurs pourront découvrir des œuvres de Lucas Cranach l'Ancien, Martin de Vos, El Greco, José de Ribera, Francisco de Zurbarán, Bartolomé Esteban Murillo, Orazio Gentileschi, Francisco de Goya, Joaquín Sorolla, Mary Cassatt, Paul Gauguin, Ignacio Zuloaga, Francis Bacon, Eduardo Chillida, Antoni Tàpies ou Miquel Barceló, ainsi que les plus grands artistes basques, tels Adolfo Guiard, Darío de Regoyos ou Aurelio Arteta et les sculpteurs Jorge Oteiza et Eduardo Chillida, en passant par les plus récentes réalisations des plasticiens contemporains.

Rappelons qu’à l’origine de cette  institution, une poignée de bilbainos furent convaincus  que la création d'un musée et d'une collection servirait d'instrument principal pour la réalisation de cet objectif éducatif.  De Durrio à Zuloaga, de Regoyos à Arteta, le soutien des artistes au musée était essentiel. Dès le début, il a offert un parti pris contemporain qu’il a maintenu tout au long de son histoire. Cette initiative civique a rapidement trouvé un soutien institutionnel de la part de la Mairie de Bilbao et de la Diputacion (Conseil Provincial) de Biscaye, qui s’est joint aux efforts privés pour le dépôt et l'acquisition des œuvres destinées au nouveau musée (ces institutions fondatrices ont été réunies en 1991).

Au cours des derniers mois, l'architecte Luis María Uriarte, responsable de la dernière extension en 2001 entre le bâtiment ancien et moderne, a fait subir une grande modification dans la partie ancienne afin d’y faire entrer la lumière naturelle. On peut seulement regretter, peut-être, que le marbre noir veiné de blanc ait été remplacé par du chêne sous prétexte de reflets.

Cette fusion entre art et littérature se reflète à son tour dans un livre publié par le musée qui inclut les textes de Kirmen Uribe. Bilbao, toujours dynamique, offre ainsi un nouveau regard aux amateurs d’art.

Jusqu’au 2 juin 2019 : exposition « ABC » pour les 110 ans du musée de Bellas Artes – Museo Plaza 2, à Bilbao – Ouvert tous les jours de 10h à 20h (fermé le mardi). Gratuit de 18h à 20h). Tél.: (+34) 944 39 60 60.
Le 8 novembre, une visite de l'exposition est prévue avec l'association des Amis du Musée Bonnat-Helleu. voir le site

 

 

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.